Durée de lecture : 5 min

peut-on mettre un sachet de thé au compost ?

Un produit est rarement devenu aussi indissociable que le thé et son sachet. En Occident, on estime les ventes de thé en sachet à 86 % du marché total… C’est impressionnant ! Pratique et facile à utiliser, si l’emballage du thé est aujourd’hui omniprésent, connaissons-nous vraiment tout de lui ? Est-il compostable ? Pas si parfait que ça, sa face cachée est bien plus sombre qu’il n’y paraît. 

Les sachets de thé industriels, bonne ou mauvaise idée ?

un coût d'emballage élevé

Si les thés en sachet présents sur le marché sont indéniablement pratiques, cet emballage à un coût et pas n’importe lequel ! Il doit notamment inclure les frais de mise en sachet, l’acquisition d’une machine pour réaliser l’opération, son entretien, la cordelette reliant le sachet à l’étiquette, etc. … En bref, cela revient à payer plus cher le sachet de thé plutôt que le thé en lui-même !

des sachets non-compostables

À la question : peut-on mettre un sachet de thé industriel au compost ? La réponse est non. La majeure partie des sachets de thé sont fabriqués à base de cellulose, polytéréphtalate, d’éthylène, nylon ou autres fibres thermoplastiques. Bien moins écologiques qu’un sachet de thé en vrac, les emballages consomment de l’énergie à la fabrication et la plupart du temps ne sont pas biodégradables, recyclables ou compostables

Un arôme pas assez infusé

De même, les sachets de thé industriels sont généralement si petits qu’ils compriment les feuilles de thé. Or, lorsque les feuilles sont limitées, l’infusion perd en saveur et l’arôme ne se développe pas aussi bien dans l’eau.

En résumé, les sachets de thé ne sont pas la meilleure option pour déguster un thé de qualité avec des arômes savoureux !

Les sachets de thé, un danger ?

Enfin, un autre problème se pose dans l’utilisation des sachets de thé : la plupart sont blanchis au chlore. Lorsque les sachets sont en nylon, l’impact peut alors se révéler très mauvais une fois l’emballage soumis à la chaleur. 

Selon une étude réalisée par les chercheurs de l’université Mc Gill de Montréal publiée le 25 septembre 2019, le sachet de thé industriel contiendrait des microparticules potentiellement nocives pour l’homme. En analysant la composition des sachets de thé sous forme de coussins ou de pyramides, il s’est avéré que certains emballages (en polytéréphtalate et éthylène) pouvaient libérer jusqu’à 11,6 milliards de particules microplastiques et 3,1 milliards de nanoplastiques dans une seule tasse de thé. Cela s’explique notamment par l’exposition de l’emballage à la chaleur. Lorsque le sachet est infusé durant 5 minutes à 95°, il diffuse alors 13 à 16 microgrammes de particules de plastique par tasse ce qui est somme toute non négligeable ! 

À ce jour, nous ne savons pas l’éventuelle toxicité de l’exposition humaine aux particules nano-plastiques. Il est donc impossible de prévoir les risques inhérents à leur consommation sur la santé. 

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a cependant rappelé l’importance de « mener une évaluation approfondie des microplastiques présents dans l’environnement et de leurs conséquences potentielles sur la santé humaine ». Mais une chose est certaine, l’impact du plastique sur notre planète et notre organisme n’est pas à prendre à la légère. Aujourd’hui le thé est la boisson la plus consommée au monde. Avec 1 milliard de tasses bues chaque jour dont 86 % sont utilisées en sachet, les dégâts pourraient être considérables !

Les filtres à thé papier compostables, la solution ?

Et si la solution se trouvait ailleurs ? Sans traitement chimique, sans chlorine et compostable, le filtre à thé papier conserve toute la praticité du sachet de thé classique (une languette est prévue pour remplir facilement). Il s’utilise un peu à la manière d’un filtre à café, mais pour le thé ! Facile à transporter, c’est donc l’idéal pour ceux qui désireraient savourer leur thé sans avoir à se soucier de l’impact que leur consommation pourrait avoir sur leur santé et à une échelle plus importante, sur la planète ! 

Pourquoi ne sont-ils alors pas utilisés plus largement ? Plus cher que le sachet de thé industriel, le prix freine sans doute les industriels. Pour autant le filtre à thé reste beaucoup plus fiable pour la nature et le corps humain. 

La législation nationale a d’ailleurs récemment joué en sa faveur. En effet depuis le 1er janvier 2022 la mise sur le marché de thé en matière synthétique (plastique non biodégradable comme le nylon ou polypropylène) est interdite ! Il rejoint donc la liste des objets en plastique à usage unique interdits sur le marché français. 

Pour savourer votre thé, rien de plus simple, de plus pratique et de plus sain que notre gamme de filtres à thé papier ! Testez-la sans tarder !