Durée de lecture : 5 min

Le thé se périme-t-il ?

Maintenant que vous savez comment faire un bon thé, et lequel choisir en fonction de vos goûts et de vos besoins, vous vous demandez peut-être comment conserver votre thé, et surtout si le thé se périme au fil du temps. Les acheteurs de thé ne se posent pas toujours la question, mais elle est pourtant primordiale ! Découvrez si le thé se périme, à quelle condition et comment augmenter la durée de vie de vos thés.

DLC, DDM, quelle différence ?

Pour savoir si le thé se périme, il convient de commencer par un petit rappel des différentes dates que les industriels et les fabricants agroalimentaires peuvent apposer sur leurs produits avant de les commercialiser. Ainsi, vous pourrez plus facilement appréhender les dates inscrites sur vos sacs de thé Ugami, que vous pouvez retrouver directement sur l’emballage.

La date de durabilité minimale (DDM), est souvent remplacée par l’appellation “à consommer de préférence avant…”. Il a remplacé l’appellation Date limite d’utilisation optimale (DLUO) depuis le 13 décembre 2014 à la mise en application du Règlement (EU) n°1169/2011.

Cet indicateur de qualité informe que passée cette date, la denrée peut avoir perdu une partie de ses caractéristiques ou de ses qualités spécifiques comme le goût, la senteur, les nutriments, sans pour autant présenter de risque pour la santé.

La date limite de consommation (DLC) est un indicateur sanitaire. La consommation de produits passés cette date peut entraîner des risques pour la santé, c’est pourquoi il convient de respecter cette date. Cela est notamment le cas pour les produits frais ou laitiers qui se conservent au réfrigérateur.

 

Le thé, lui, possède souvent une date de durabilité minimale, tout comme le café et les infusions, notamment en sachet, à condition qu’il soit conservé à l’abri de l’humidité.

Dans cette catégorie, on retrouve également le sucre, les conserves, la farine, le miel…

Une fois passée la date de durabilité minimale, la denrée ne présente donc pas de danger, même si elle peut avoir perdu un peu de goût. Pas besoin donc de les jeter.

Comment savoir si mon thé est toujours consommable ?

D’après l’agence fédérale pour la Sécurité de la Chaîne Alimentaire, les produits non traités ou peu traités font l’objet d’une vérification lors du dépassement de leur date de durabilité minimale. En effet, les produits ne peuvent plus être vendus, mais peuvent toujours être consommables sous différentes conditions.

Concernant le thé, il présente un risque très moindre pour la santé du consommateur lors du dépassement de la date de durabilité minimale. C’est cependant au consommateur d’évaluer lui-même les risques lors de la consommation du thé dont la date est dépassée. 

Voici les points à vérifier pour savoir si votre thé est toujours consommable :

  • L’emballage du thé est intact, non endommagé. Il n’y a pas de déchirure sur le paquet, il n’est pas ouvert à l’extérieur, l’emballage n’est pas bombé ni bosselé.
  • Le thé a encore un bel aspect, il n’y a pas de moisissure ni de couleur inhabituelle
  • Le parfum du thé est toujours présent
  • Le thé est toujours bon et fidèle au goût qu’il est censé avoir, il n’est pas devenu rance

Avec ces informations, vous pouvez facilement savoir si votre thé est toujours consommable et si vous pouvez le boire sans risque.

Thé noir, thé blanc, thé vert : ont-ils des dates de péremption différentes ?

Vous l’aurez compris, si le thé est parfaitement conservé, à l’abri de l’air, de la lumière et de l’humidité, il ne se périme pas. En revanche, il perdra de son goût ou de sa saveur avec le temps. Dans la majorité des cas, les thés sont saisonniers et sont donc cueillis tous les ans pendant une saison spécifique. Plus la date de cueillette est éloignée, moins les thés seront goûtus. 

Un thé correctement protégé de la chaleur, de l’humidité, de l’air et de la lumière peut conserver ses bénéfices et son goût jusqu’à 2 ans.

Plus les feuilles de thé sont intactes et plus longtemps elles seront consommables. Le thé noir, plus fermenté que les autres thés, se conservera donc plus longtemps.

Les thés verts ou blancs, en revanche, commencent à perdre de leurs vertus au bout de 6 mois à 1 an.

Thé en sachet ou thé en vrac ?

Les thés en sachet, qui contiennent des feuilles de thé souvent poussiéreuses et coupées, se conservent moins longtemps. Plus une feuille de thé est grande et laissée entière, plus longtemps elle sera conservée. 

C’est pourquoi les thés en vrac se conservent généralement plus longtemps que les thés en sachet. Chez UGAMI, nous avons fait le choix de vous proposer des thés en vrac qui pourront être conservés plus longtemps, en plus de vous proposer de réels bienfaits.  

 

En résumé, un thé bien conservé, et notamment un thé en vrac, peut être consommé jusqu’à 2 ans après sa cueillette. La date de durabilité minimale vous permet d’avoir une idée de sa date de consommation limite, mais ne jetez pas votre thé passée cette date !Vous pouvez largement consommer votre thé si celui-ci ne présente pas d’indicateurs de péremption. En revanche, passée cette date, il peut commencer à perdre son goût, sa saveur, et ses bienfaits.